Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

Justice sociale, profit et politique africaine

Publié le 26 Janvier 2015 par Pierrette Roc Diallo

Justice sociale, profit et politique africaine
  • J'ai demandé à Eddine, au temps où il me trouvait "extraordinaire", c'est à dire avant que je le contredise, de quelles valeurs vos partis politiques se réclamaient.

Chez nous, les partis politiques se positionnent sur une échelle horizontale qui va de gauche à droite.

A gauche, les valeurs de justice sociale, la lutte contre les oppresseurs, la répartition des biens entre tous. Fraternité Egalité.

A droite, sous couvert d'"ordre", de "sécurité" de "liberté" (du plus fort sur le plus faible), le libéralisme.

Au centre.... pour reprendre le frère Bado... les moutons. Indécis, hésitants, pas très "couillus" si vous me permettez l'expression, en fait, les politiques du centre espèrent ratisser des voix à gauche et à droite.

Ils ne ratissent rien du tout, juste ils pésent sur les élections, portant les voix de leurs électeurs tantôt à droite, tantôt à gauche, selon leurs intérêts. Je crois d'ailleurs qu'ils n'existent plus, sans couilles, pas de survie possible.

Extrème gauche : ce qui reste des communismes et trotkismes.

Extême droite : le Front de la Haine et du racisme.

______________________________

  • Eddine me répond donc que pour les africains, ce sont des "trucs de blancs"

- Alors sur quels critères votez-vous?

- On vote pour un homme (pas pour une femme, bien sûr)

- Combien y a-t-il de partis politiques?

On en était à 141.

- Ce qui fait 141 hommes visant Kossyam?

- Non, la plupart fondent un parti politique pour les subventions.

  • OK, nous sommes au Pays des Hommes Intègres.

Je ne manie pas le sarcasme pour me moquer de vous, mais j'espère au moins vous faire sourire, au mieux vous faire réfléchir.

Donc 141 partis plus ceux qui se créent pour l'occasion sont subventionnés sur l'argent qui manque aux jeunes crève la faim.

  • Oui oui oui oui... Heureusement qu'on est là, nous, les blancs, pour porter le chapeau.

Parlons maintenant valeurs.

Apparemment, la gauche et ses valeurs de justice sociale ne sont pas votre souci?

  • Pourtant, Sankara était communiste, le ROC (encore un plagiat) un organisme communiste, la révolution sankariste une révolution communiste, la société sankariste une société communiste.

Donc si je comprends bien, il a combattu à la fois les gouvernements qui nous oppriment et vos propres oppresseurs.

Oppresseurs (droite libérale = profit) qu'il a écartés, oppresseurs (droite libérale) qui l'a écarté.

Je ne sais pas si les partis sankaristes se réclament encore du communisme ou surfent simplement sur le charisme de Sankara.

  • Mais il semble donc que les partis politiques en lice (ceux qui ont un programme, pas ceux qui profitent simplement du système) sont des partis politiques qui ne reprennent pas les valeurs communistes de Sankara, mais la politique du "je-me-remplis-les-poches" des gouvernements pré et post Sankara.
  • Ben moi, ça me fait tousser.

Et je peux vous dire que le peuple tousse.

Bado, tu tousses aussi?

Commenter cet article