Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

La démocratie n'existe pas, elle est à inventer

Publié le 22 Janvier 2015 par Pierrette Roc Diallo

La démocratie n'existe pas, elle est à inventer

La démocratie française que tout le monde a repris après 1789, n'est pas une démocratie, c'est une modification du système monarchique.

Les démocraties actuelles fonctionnent comme fonctionnaient les monarchies françaises, avec les mêmes institutions, parlement, assemblées.

La seule différence, c'est que les parlementaires de la monarchie étaient de droit de par leur naissance, tandis que les parlementaires issus de la Révolution sont élus. par un peuple qu'on maintient dans l'ignorance, parmi les mêmes classes possédantes qu'auparavant : nobles et bourgeois.

Vous devez payer une caution, pour vous présenter à la présidence, n'est-ce pas? Qui peut le faire sinon les possédants de vos pays.

Et vos élus, comme les nôtres, une fois au gouvernement, appliquent une politique qui n'est pas celle pour laquelle vous les avez élus.

Cela, ce sont des monarchies déguisées.

La démocratie est née à Athènes, c'est le gouvernement du peuple par le peuple.

L'agora athénienne.

L'arbre à palabres.

Vous aviez ça, avant de prendre votre indépendance. Et vous l'avez toujours.

Cessez ces mascarades politiques, et revenez à vos anciennes coutumes, aménagez-les si vous voulez, mais revenez au gouvernement du peuple par le peuple tel que vous l'avez mis en place les 30,31 Octobre, 1er Novembre 2014.

Sur le principe de l'agora, ou de l'arbre à palabres, je crois que vous avez un autre nom au Burkina, montez une vraie démocratie.

Des agoras dans chaque village, dans chaque quartier.

Des regroupements des porte-paroles d'agoras qui regroupent les décisions des agoras

Un niveau de plus, peut-être.

Et des administrateurs chargés de mettre en oeuvre vos décisions au niveau national.

Et vous aurez inventé LA démocratie.

Commenter cet article