Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

Parlons émigration 1

Publié le 24 Janvier 2015 par Pierrette Roc Diallo

Parlons émigration 1

1- A Tout seigneur tout honneur : la France (gouvernement et population)

Complètement schizo

  • Les gouvernements naviguent à vue entre

- électeurs risquant de tomber dans l'extrême droite raciste parce qu'ils ont peur. A noter: ceux qui ont peur sont ceux qui ont les plus faibles populations immigrées

- électeurs bouleversés par les reportages dramatisés (la presse ne vit que de ça) sur le triste sort des immigrés

- associations anti racisme, aide aux immigrés

- nécessités natalistes (les immigrés procréent davantage)

- et l'irrationnel

  • Les lois se succèdent, durcissant, favorisant, durcissant pour réagir, favorisant pour réagir

D'où un fatras de lois contradictoires .... qui interdisent et favorisent.

D'Afrique, vous ne recevez de vos immigrés que des récits sombres, de brimades, de peur, de policiers musclés, etc....

D'Afrique, vous voyez vos enfants victimes de l'odieuse France.

Mais ce n'est pas du tout comme ça.

Quand j'ai connu Alexis, je devais toujours lui dire de redresser la tête, ouvrir les épaules, regarder les gens, etc...

Il rentrait le cou dans les épaules, la tête basse, comme quelqu'un qui a honte ou peur.

La peur, ça attire le policier pour contrôle.

Quand il a appris à se redresser, que je l'ai refringué normal et non pas immigré débarqué à Paris (ils doivent tous aller dans les mêmes boutiques griffées "immigré")....

Quand donc je lui ai donné les clefs pour vivre normalement en France, même sans papiers.... c'est moi qui me suis retrouvée en danger et suspectée.

  • car voilà, les lois françaises donnent toutes les clés pour devenir des délinquants et s'en sortir la tête haute
  • Vous savez les difficultés pour avoir un visa, vous en déduisez l'enfer de suspiscion et de surveillance une fois en France.

Pas du tout. Une fois que notre immigré est sorti de l'aéroport (après avoir éventuellement utilisé les circuits de passe-droits payants), il est tranquille.

  • Presque. La préfecture va s'ingénier à le faire attendre des heures devant la porte, dans le froid, puis des heures sur les bancs de la salle d'attente.
  • Et là, il va rencontrer des frères, qui vont lui donner les tuyaux pour contourner les tracas préfectoraux, il va apprendre à devenir un délinquant.
  • Mais, n'est-ce pas, vis à vis de ces français qui vous ont exploités, qui vous pillent et qui reçoivent 2000 euros par mois arrachés à votre sous-sol, il ne va pas avoir de scrupule.
  • Cible : les femmes françaises, qui vont être utilisées comme des kleenex au mieux, déchiquetées si elles résistent.

Cela, parce que la loi le favorise.

Quoi? ils sont fous ces français?

Oui. Attendez la suite.

Donc, vous m'avez suivie : les autorités vous emmerdent, les lois vont vous sauver.

Qu'est-ce à dire? Les autorités n'obéissent pas à des lois?

A peine, les préfets ont une large marge pour .... vous emmerder.

Donc, ce sont les lois favorables qui vont l'aider, et à partir du moment où il aura sa victime.... La préfecture deviendra légaliste.

Vous ne me croyez pas? Est-ce que je ne vous ai pas dit que c'est à la fois différent et pire que ce que vous croyez?

On se retouve pour le (2)

Commenter cet article