Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

Qui est Lu?

Publié le 22 Janvier 2015 par Pierrette Roc Diallo

Qui est Lu?

Je vais répondre collectivement aux questions qu'on me pose individuellement.

Qui est cette Lu qui intrigue, dérange, séduit, révolte, provoque, secoue, désespère et repart?

Lu est le nom que je veux porter. C'est le diminutif de Lunienne, le pseudonyme que j'ai pris en photographie alors que je n'imaginais jamais être connue et reconnue.

Lunienne est connue dans le monde de la macrophotographie, c'est déjà une artiste originale et personnelle.

http://www.lunienne-macro.com/lunienne-photo/

Je suis retraitée de l'enseignement après 35 ans de mat sup (maternelle supérieure :) ), la seule école où on peut inventer l'avenir en adaptant son enseignement aux besoins réels.

Pierrette est mon prénom d'état civil, Roc mon patronyme (voyez pourquoi j'ai du mal à porter ce tas de cailloux), Diallo mon nom d'épose (tant que je n'ai pas divorcé). Encore que je peux le porter ensuite.

Je devrais donc être burkinabèe, mais "on" ne m'a pas informé de cette possibilité, je n'étais qu'un outil d'accesson à la nationalité française.

Non, je n'ai pas acheté la fougue sexuelle d'un jeune africain, d'une part il n'y avait pas de fougue, d'autre part pas d'argent pour acheter, j'étais endettée, je l'ai été de 8000 euros de plus. C'est normal, n'est-ce pas? J'ai pillé l'Afrique.

J'ai vécu l'enfer et pour ne pas sombrer dans la haine et le racisme, comme on replonge après avoir bu la tasse, je suis venue vers vous, qui m'avez appris à mieux connaître mon pays d'élection, et m'avez donné de précieuses amitiés.

Vous m'avez appris votre pays comme je ne pense pas qu'on puisse l'apprendre même en y vivant.

J'avais emprunté pour venir vous voir en Décembre.

Et puis j'ai appris qu'un grand nombre de personnes, renversant les rôles et faisant de moi le bourreau (c'est normal, je suis blanche) de mon pauvre mari (noir, éternel victime des blancs) m'attendaient avec des intentions peu recommandables.

J'ai compris, je ne suis pas venue.

Mais ça ne m'a pas empêchée de suivre passionnément, minute par minute, votre soulèvement, mes amis étant poitrine et mains nues face aux balles.

Je n'ai pas supporté ces jeunes morts au ventre vide.

Et c'est pourquoi je veux vous aider, vous pousser, vous informer pour que toutes ces horreurs, mon exploitation par mon mari, ces jeunes morts, ces tromperies qui ont provoqué tout ça, vous ne les remettiez pas au pouvoir.

J'ai oublié un truc important : maladie très handicapante, incurable, traitement très lourd, je ne sais pas ce qu'est une bonne nuit de sommeil réparateur, ni une journée pleinement éveillée.

D'où une très grande fatigue physique... compensée par une énergie cérébrale énorme.

Je suis un cerveau sur pattes.

Ce qui explique aussi bien des choses.

Commenter cet article