Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

Le tigre n'a pas besoin d'affirmer sa tigritude

Publié le 14 Mars 2015 par Pierrette Roc Diallo

Wole Soyinka
Wole Soyinka

Je demande pardon à ceux de mes amis à qui je me permets de faire des observations "de grand-mère à ses enfants". Croyez que je ne le fais que par sympathie et parce qu'il me fait de la peine de les voir se dévaluer.

Ainsi de ces articles publiés par des sites ou des revues "je suis africain et je ne suis pas le con que vous croyez"

Il faut penser à la façon dont l'autre reçoit ces revendications du type "c'est nous qui faisons pipi le plus loin"

A part celui qui a peur que son zizi soit trop court, tout le monde s'en fout.

Pire que ça, tout le monde, en lisant ces "c'est nous qui avons tiré les premiers" en déduit que vous gérez un furieux complexe d'infériorité.

Le tigre n'a pas besoin d'affirmer sa tigritude (expression qui me vient de la sagesse africaine !!!)

Dites, on s'en fout que l'inventeur de la roue soit noir blanc ou jaune, non? Il est d'ailleurs probable que cette invention (comme celle de la médecine, de la métallurgie, de la poésie) soit le fait de nombreuses communautés noir blanc jaune durant des siècles.

Dites, on s'en fout que des connards de français aient inventé la classification par races (ce qui est faux d'ailleurs, dans toutes les civilisations, il y a toujours eu des plus petits hommes pour dire "il y a nous et il y a les autres", comme Rome la civilisée par rapport aux barbares, comme les religions par rapport aus infidèles, etc...)

Savez-vous que dans le même temps il y avait de plus grands hommes pour réfuter ces classifications de petits qui veulent se faire grands en dévalorisant les autres?

De même que les anathèmes entre politiques : accuser l'autre de mensonge, c'est la tarte à la crème des politiques. Là ausi, l'autre est toujours LE menteur.

Eh bien, même si c'est vrai, vous vous dévalorisez en jouant aussi bas que les menteurs.

"Maîtresse, c'est lui qui a commencé"... J'ai entendu ça avec lassitude pendant 35 ans de ma vie.

Pardonnez-moi mes conseils : volez toujours plus haut que les autres, volez toujours plus haut que vous-mêmes. Et regardez haut devant vous.

Cela suffira pour qu'on voie en vous les tigres que vous êtes. (Hum... des tigres volants?)

Commenter cet article