Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

Charlie Hebdo et la caricature

Publié le 30 Mai 2015 par Pierrette Roc Diallo

 Charlie Hebdo et la caricature


Bien.

On me demande d'expliquer Charlie Hebdo.

Moi, je voudrais vous poser des questions avant :

1- pourquoi pensez-vous que lorsqu'on fait un dessin, c'est pour se moquer du sujet?

2- Vous êtes-vous, vous, intéressés à des problèmes, à des souffrances, qui se passent ailleurs qu'en Afrique?

3- Etes-vous si convaincus que vous êtes les seuls humains à souffrir (un de vos politiques me l'a affirmé).

4- Eprouvez-vous parfois de la compassion pour des humains qui ne sont pas noirs? (bon, là, j'ai la réponse de 4 ou 5 d'entre vous, mais je pose la question généralement pour l'africain subsahélien).

Moi, j'ai vu vos caricatures, effectivement, elles sont très moqueuses et destinées à faire rire des croqués.

Eh bien, en France, on ne fait pas des dessins pour se moquer mais pour exprimer la souffrance : soutien à des opprimés, dénonciations des déviances de certaines religions ou philosophies (nous avons tous en tête la tuerie du 7 janvier).

Et, oui, le dessin du jour était bien une dénonciation de la souffrance et du martyr des immigrés clandestins, et des lois qui les génèrent.

Quant aux barbus qui ont soulevé l'opinion du monde africain, que je sache, il leur est donné un nom qui n'est pas celui du prophète (Muhammad, je crois), il leur est attribué une barbe, non pas que le prophète ait été barbu (s'il l'était nous ne le savons pas). Non, ces barbus qui s'expriment pour se désoler des déviances de la religion musulmane (dont fait partie Boko Haram) représentent la vision déformée qu'en ont ces déviances, et la dénoncent, ainsi que les violences qu'ils perpètrent.

Ces dessinateurs ont-ils raison de faire ça? C'est une autre question, mais je renvoie à l'article bienvenu de Pathé Barry sur la diffusion des vidéos de Boko Haram dont vous êtes friands.

https://www.facebook.com/pathe.barry…/posts/704463219664667…

Car ces fous ne demandent en effet qu'une chose : qu'on parle d'eux.

Toujours est-il que 10 doux dingues humanistes sont morts par ces fous, et qu'un monde musulman, qui devrait être selon le prophète, extrêmement tolérant, s'est parfois félicité de ces morts.... en republiant à gogo les dessins qu'ils condamnaient (si vous trouvez une logique à cela, bravo).

Quant à ce pauvre dessin publié, par compassion avec les victimes des passeurs clandestins, il ne peut avoir comme effet que d'émouvoir les autorités sur leur sort.

Alors, écoutez, vous êtes tous des intellectuels africains.

On me dit souvent "fais-nous confiance".

Moi je veux bien.

Mais je vous ferai confiance quand vous utiliserez vos claviers pour informer vos compatriotes et les détacher de la haine.

Haine qui fait de très nombreuses victimes en Occident.

Mais ces victimes ne trouvent aucune compassion chez vous.

Commenter cet article