Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

Le communisme occulté

Publié le 30 Mai 2015 par Pierrette Roc Diallo

Le communisme occulté

Je ne suis pas communiste, mais mon cerveau est allumé en permanence (quand on n'a pas de jambes, on a une tête). Les idées du communisme sont indéniablement justes, il a eu deux ennemis : la précipitation (volonté de le mettre en place brutalement en forçant l'homme à changer) et.... bien sûr, ceux qui se voyaient dépossédés de la possibilité de cumuler pouvoirs et richesses. Les communistes ayant IN FACTO gagné la 2ème guerre mondiale et s'étant pris une énorme part dans le partage du monde à Yalta, il fallait de plus les déconsidérer, chose bouclée en 1989.
Depuis, tous les désastres sont sur nous, nous autres et vous autres. Les capitalistes ont les coudées franches et les citoyens vont de plus en plus mal.
Ce qui se met en place en France, tout doucement, ne s'appelle pas communisme, mais en a les meilleurs aspects : le partage, la solidarité, l'égalité, la justice.
Tout doucement.... parce que le pot de fer capitaliste et gouverne-ment-tal veille sur certaines pratiques, en favorise d'autres (faut pas désespérer les masses une révolution ne les arrangerait pas.
1- les coopératives, je l'ai dit, sont en place depuis la Libération. IL n'y a pas un village agricole qui n'ait sa coopérative. Principe : un homme, une voix (intéressant : cela montre l'ancienneté du principe, aujourd'hui, on dirait une personne une voix, mais les femmes ne faisaient pas encore partie de l'humanité quand il a été conçu).
Les bénéfices sont répartis de la même façon égalitaire, selon les apports.

2- les sociétés coopératives (SCOP) se développent sur le même principe . Elles sont innombrables de par le monde (voir l'article les concernant).
Les collectivités locales leur réserve un pourcentage de leurs marchés (ça fait progressiste).
3- les SEL, petites entités géographiques concurrenceraient trop le marché officiel, ils sont tolérés et limités par la loi, au fonctionnement sur le principe des associations loi 1901 (également d'inspiration communiste), ce qui leur permet de passer à côté des impôts, taxes, cotisations etc...
Principe : une heure d'ingénieur a la même valeur qu'une heure de balayeur.
On ne peut légalement échanger par les SEL des activités incluses dans sa profession. Mais ça se contourne.
4- les monnaies solidaires sont à l'état expérimental, et se mettent en place avec l'aide des collectivités locales (toujours pour être progressistes, mais aussi, là, je vous le dis dans le creux de l'oreille, parce que les autorités locales ne rêvent que de rogner sur le pouvoir central.
Voilà, ce qui fonctionne actuellement en France.
Si vous cherchez des informations sur ces pratiques, vous trouverez des enquêtes de grands médias (qui sont propriété des grands patrons,) donc ne vous étonnez pas si on vous présente des résultats en demi-teinte, si ce n'est sournoisement dévalorisants.
Voilà tout ce qui peut se mettre en place au Burkina, et ajoutons-y le grégarisme du PAREN et de Laurent Bado, qui sont une alternative africaine entre libéralisme et socialisme.
J'ai utilisé exprès le mot communisme, en dépit du fait qu'il soit devenu connoté très négativement, il est présenté comme ayant échoué.... encore que nous ne le sachions que par Soljénitsyne, un russe blanc, et une poignée de refuzniks, et que la vie aujourd'hui en ex URSS ne semble pas plus reluisante que la vie avant 1989.

Commenter cet article