Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

TIC TAC TIC TAC SAP SAP !!!!

Publié le 24 Septembre 2015 par Lu Nienne Diallo

TIC TAC TIC TAC SAP SAP !!!!

Urgent !!! Vite vite !!! Qu'est-ce qu'"ils" attendent.

Et on pousse la grande aiguille pour qu'elle tourne plus vite.
Eh oui, on a hâte d'être délivrés de ceux qui nous ont terrorisés....
Et pourtant, on a tout mis en place pour les neutraliser.
Des barrages pour qu'ils ne puissent pas se déplacer.
Grève de l'électricité, de l'eau, des magistrats, des médecins...
La condamnation est unanime, les pirates sont embarqués dans un bateau qui prend eau de toutes part.
Ils nous font encore peur? Sans doute. Mais sont-ils les seuls à nous faire peur? Moi qui suis l'oreille de tout un chacun, j'ai entendu des peurs qui ne concernaient pas les pirates...

Alors, tout est-il si simple, si manichéen? Y a-t-il des bons et des méchants? Beaucoup de bons et peu de méchants?

On est tous d'accord : on ne négocie pas avec les pirates.
Mais qui dit qu'on négocie avec les pirates? Le chef pirate.

On est tous d'accord, pas d'impunité pour le chef des pirates.

Ils sont encerclés par l'armée, qui pointe sur eux des armes lourdes.
Selon mes propres évaluations, s'ils sont bien enfermés à Kossyam... C'est la merde qui les en fera sortir.

Avez-vous déjà manqué d'eau quelques jours? Le plus dur à supporter, la plus grosse exigence en eau, ce sont les chasse d'eau.
Sans chasse d'eau, vous imaginez les toilettes, l'environnement d'un millier de personnes?

J'ai lu que les pirates en question ne sont ni un corps d'élite, ni disciplinés.

Minés par le TEMPS (ce TEMPS que vous trouvez trop long),
minés par la longueur de TEMPS, que vous ne voulez pas leur accorder...
Quand vous enfermez des rats dans un espace insuffisant, il faut peu de temps pour qu'ils s'entre déchirent... ou sortent.

Alors, expliquez-moi, des fois, je suis un peu bête.

Pourquoi tant insister pour que l'armée donne l'assaut?
On sait que cet assaut ne peut être qu'un carnage. Des centaines du côté des pirates, et combien du côté des gentils soldats?

Ces morts sont-elles indispensables?

Si oui, pourquoi?

Parce qu'on préférerait le chef pirate mort plutôt que vivant?

Il est vrai que les morts ne parlent pas. Je me suis posé la question toute la journée, et c'est la seule raison que je vois à "sap sap!!! A l'assaut !!!"

Commenter cet article