Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

ATTENTION À LA DÉSINFORMATION

Publié le 15 Octobre 2015 par Lu Nienne Diallo

ATTENTION À LA DÉSINFORMATION

-1- LES IMAGES D'ATROCITÉS ET DE CRIMES DE GUERRE.

Toujours faire un clic droit et rechercher cette image sur Google.

La même photo de corps calcinés dans l'explosion d'un camion citerne circule depuis des années pour inciter à la haine inter religions.

La manipulation d'images est une spécialité de certaines officines payées pour détourner les images, inciter à la révolte et pousser à la guerre. Qui y gagne ? Les marchands d'armes, les profiteurs de guerre...

Beaucoup de photos sont mises en scène. Ainsi celles où on voit des militaires armés malmener des enfants (émotion garantie)

N’oublions surtout pas que la caméra fait partie de la scène. Est-ce qu’un soldat appuierait un fusil sur la tempe d’un enfant avec une caméra pointée sur lui à moins de 3 pieds? Il ne faut jamais oublier cette personne invisible derrière la caméra, c’est elle qui tente de vous influencer. La quasi totalité des « journalistes » qui sont la source des images provenant de Palestine sont des activistes palestiniens, et non pas de journalistes neutres. Les quelques journalistes occidentaux sont encadrés par le Hamas qui leur montre quoi prendre et quoi rapporter.

-2- LES ARTICLES DITS D'INFORMATION DANS LES MÉDIAS.

Songez que très peu de médias sont réellement indépendants.
La Côte d'Ivoire est spécialiste du cyber activisme et des médias de désinformation. L'un d'antre eux, « le monde à l'envers » porte bien son nom pour vous pousser à vous révolter de faits prétendument cachés (et pour cause, ils sont inventés ou détournés).

Un critère pour démêler le vrai du faux :

UN JOURNALISTE SÉRIEUX EXPOSE DES FAITS BRUTS, SANS AUCUNE DIGRESSION ÉMOTIONNELLE.
Si un média joue du violon sur les pauvres X oppressés par les méchants Y, vous êtes sur un site de propagande et non d'information.
Diffuser ces désinformations, partager ces sites, c'est faire le jeu des marchands d'armes qui ont intérêt à ce que tous s'entre-tuent.

Commenter cet article