Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

OSER POUR SAUVER L'AFRIQUE

Publié le 20 Novembre 2015 par Lu Nienne Diallo

Je pense que j'ai bouclé le programme que je m'étais fixé, mais que je comptais étaler sur plus de temps, pour être plus efficace. Hélas, j'ai mes limites, j'ai une maladie neurovégétative, et les agressions perpétuelles l'aggravent.

L'Afrique ne se développera jamais sur les mensonges qui constituent aujourd'hui son identité. Et j'ai pu constater avec horreur, que cette identité de colonisés est profondément ancrée même chez des gens très cultivés, très intelligents, sur qui je fondais mes espoirs pour le Burkina.

Un pourcentage d'entre vous est tout à fait conscient de cela, mais n'ose affronter cette névrose collective. Névrose devant être pris au sens freudien, de stratégie pour éviter le stress. Il y a de bonnes névroses, il y en a de mauvaises. Cette névrose qui veut que le colonialisme soit la cause de tous les maux de l'Afrique dédouane les africains de se mobiliser pour faire avancer leurs pays et c'est en cela qu'elle est mauvaise.
Mais elle est tellement ancrée dans l'identité africaine que s'y attaquer, c'est agresser l'africain, je l'ai bien ressenti .

Pourtant si, moi, blanche, j'ai affronté ce risque, si j'ai affronté l'agression malgré ma maladie, que ferez-vous, vous, africains ? Aurez-vous le courage de vous faire agresser et de vous faire traiter de traîtres, de lèche-culs des colons ?

C'est dur, vous le savez, d'être ainsi reçus par ceux qu'on aime, par ses frères. Car quoi que certains en pensent, vous êtes mes frères et mes soeurs. Qu'est-ce que j'en ai à faire, que vous soyez plus pigmentés que moi, les cheveux crépus et le nez pas plus grec que le mien ? Je n'ai pas été accusée de traîtrise, mais de vouloir excuser la colonisation. Fait-il aussi remonter à la remontée des descendants de Lucy vers le Nord et se demander s'ils ont fauté ou pas ? L'histoire est l'histoire, le passé est le passé, il faut aller de l'avant.

Mais vous ne le pourrez pas sans déraciner ces fausses représentations qui fondent l'identité africaine, ET DONT LES BLANCS SONT ÉGALEMENT RESPONSABLES !!! S'il y a quelque chose dont je dois m'excuser, c'est bien de cela, car ma génération et moi-même avons donné à fond dans la culpabilité pour des fautes qui ne sont des fautes qu'au regard de nos valeurs actuelles, pas de celles du moment historique.

Alors, mes frères, mes sœurs pigmentés, relèverez-vous le défi ? Oserez-vous vous faire accuser de traîtrise pour sauver votre pays ? Ce sera tout de même mieux reçu de votre part que de la mienne, du moins je l'espère. C'est là le combat le plus urgent que vous ayez à mener, les élections ne sont qu'un micro problème et ne changeront RIEN quoi qu'il se passe.

Vous avez à disposition ma page, mon blog.

La balle est dans votre camp, mon cœur accompagne ceux qui vont s'y atteler.
Bon courage

Commenter cet article