Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un clic, déclic pour l'Afrique

Des vérités historiques, sociales, économiques pour l'Afrique Noire Francophone

OÙ ALLONS-NOUS ?

Publié le 10 Juillet 2017 par Lu Nienne Diallo

Parce que l'Afrique n'est pas isolée, parce que les interactions vont se multiplier dans un monde qui se rapetisse.
.
Aujourd'hui, l'africain est juste motivé à avoir à manger demain.
Quand je dis l'Africain, je parle de l'Africain du peuple, bien sûr. Les autres se demandent comment faire pour garder pour eux ce qui pourrait assurer les lendemanis et les surlendemains de tout le monde.
.
L'actualité en France, pays qui nous concerne tous.
.

MACRON PÉRENNISE L'ÉTAT D'URGENCE.
.
Pourtant la france s'est dotée d'un plan vigipirate depuis 1978 !!!
Elle l'a activé pour … la guerre du Golfe, en 1991. Vous savez pour quoi ? On ne cessait de raconter que Sadam enverrait des scuds sur la France. Tout le monde scrutait le ciel.
.
Merveille de la terreur. Il n'y avait pas de scuds.
Depuis, tant pis pour les scuds absents, il est toujours en vigueur.
.
Le résultat ? Difficile de faire passer des kalach par les gares, les aéroports, trop surveillés ?
Bingo, on fait sauter les aéroports, les gares , les métro.
.
Attentat d'Orly en 1978 : 2 morts, 5 blessés.
Le Bataclan, 2015 : 130 morts 413 blessés
.
Stupéfiant, non ?
.
.
Alors, l'état d'urgence, c'est le permis de faire des boulettes sans sanctions.
Et certainement pas une prévention contre les attentats.
.
LA SEULE LUTTE EFFICACE contre le terrorisme serait de ne plus en parler.
.
Qu'il y ait 2 morts ou 400, ce qui intéresse les terroristes, c'est terroriser. Et pour terroriser, les médias s'en chargent, les polices s'en chargent, les gouvernements s'en chargent.
A charge de revanche pour services rendus entre terroristes d'état et terroristes de terrain.
.
Si la consigne générale était black out... Les terroristes ne viendraient pas se faire sauter le ventre, les organisations terroristes garderaient leurs fortunes. Combien leur coûte un attentat... comme celui de Ouaga en 2016 ? La peau des fesses.
Si on n'en fait pas le tamtam, si on n'exhibe pas des petits jeunes armés à tous les carrefours, c'est un investissement à fonds perdus
..
L'investissement ne devient rentable que parce que les médias tournent en rond dessus, avec les gouvernants les généraux.
Discours guerriers, étalages de muscles... Pour des faux djihadistes rémunérés par... un état voisin.
.
Car pour les organisations terroristes, il y a deux volets d'action
1- se faire payer pour des actes mercenaires, attentats propices, enlèvements
2- terrorirser AVEC LES MOYENS récoltés ci-dessus, notamment à Ouaga.
.
Alors, dites, la lutte anti-terrorisme... si elle se mettait là où elle peut être efficace ?
.
.
LES POLICES !
.
Ah sacro saintes polices qui veillent sur notre sommeil.
.
On met en place une Police Nationale, la violence croît.
Une gendarmerie, la violence croît.
Des polices nationales, la violence croît.
Des CRS, des ceci, des cela.
Il faut ensuite en passer par des Koglweogo .

Indispensables, les Koglweogo , car... la violence croît.

Donc, n'est-ce pas, tous ces déploiements armés sont là pour nous protéger...

C'est ce qu'on nous dit. Et il en faut de plus en plus, car la violence croît.

QUI A UN CERVEAU POUR PENSER nous dise ici ce qui ne colle pas ?

Commenter cet article